PNNS 4 : l’accent est mis sur l’environnement, les comportements individuels, la dynamique territoriale, la recherche…La ministre de la santé Agnès Buzyn a détaillé, le 20 septembre dernier, les mesures du PNNS 4 (Programme National Nutrition Santé).

Qualité - Réglementation - production Nutrition et Bien-être 24/09/2019

Permettre aux Français de rester en bonne santé tout au long de leur vie grâce à de bons réflexes pour mieux manger et bouger.

PNNS 4 : Quels axes sont particulièrement mis en avant ?

  • Déploiement du Nutri-Score,
  • Réduction des teneurs en nuisibles nutritionnels (sel, graisses, sucres),
  • Augmentation des quantités de fibres,
  • Accentuation de l’éducation alimentaire,
  • Actualisation du site manger-bouger.fr,
  • Développement des campagnes de communication,
  • Renforcement de la prescription d’activité physique,
  • Mise en place d’une semaine nationale de la dénutrition,
  • Valorisation d’initiatives locales,
  • Développement de la recherche,
  • etc.

5 axes, 24 objectifs, 55 mesures…

Dossier complet à télécharger

AXE 1 : AMÉLIORER POUR TOUS L’ENVIRONNEMENT ALIMENTAIRE ET PHYSIQUE POUR LE RENDRE PLUS FAVORABLE À LA SANTÉ

Objectif 1 : Améliorer la qualité nutritionnelle des aliments.

Objectif 2 : Mieux manger en restauration hors foyer.

Objectif 3 : Réduire la pression marketing.

Objectif 4 : Encourager la mobilité active.

Objectif 5 : Mieux manger en situation de précarité alimentaire.

 

AXE 2 : ENCOURAGER LES COMPORTEMENTS FAVORABLES À LA SANTÉ

Objectif 6 : Promouvoir et développer le Nutri-Score.

Objectif 7 : Promouvoir les nouvelles recommandations nutritionnelles du PNNS (alimentation et activité physique).

Objectif 8 : Lutter contre les comportements sédentaires.

Objectif 9 : Améliorer l’information relative à la qualité des aliments.

Objectif 10 : Accompagner les femmes avant, pendant et après leur grossesse, et durant l’allaitement maternel.

Objectif 11 : Promouvoir auprès des parents de jeunes enfants les modes d’alimentation et activité physique favorables à la santé.

Objectif 12 : Soutenir le développement de l’éducation à l’alimentation et l’activité physique en milieu scolaire dans le cadre du développement d’écoles promotrices de santé.

Objectif 13 : Mieux former les professionnels œuvrant dans le champ de la nutrition pour renforcer leur compétence en prévention dans ce domaine.

Objectif 14 : Promouvoir la variété des images corporelles.

Objectif 15 : Soutenir le développement de l’éducation à l’alimentation en milieu pénitentiaire.

 

AXE 3 : MIEUX PRENDRE EN CHARGE LES PERSONNES EN SURPOIDS, DÉNUTRIES OU ATTEINTES DE MALADIES CHRONIQUES

Objectif 16 : Dépister et prendre en charge les personnes obèses dans le système de soins.

Objectif 17 : Prévenir la dénutrition.

Objectif 18 : Développer des actions de dépistage, prévention et surveillance de l’état nutritionnel des personnes en situation de vulnérabilité dans les établissements médico-sociaux.

Objectif 19 : Développer l’offre et le recours à l’activité physique adaptée (APA) à des fins d’appui thérapeutique.

 

AXE 4 : IMPULSER UNE DYNAMIQUE TERRITORIALE

Objectif 20 : Promouvoir et faciliter les initiatives/actions locales.

Objectif 21 : Adapter des actions favorables à la santé dans le domaine de la nutrition aux spécificités des territoires ultra-marins.

 

AXE 5 : DÉVELOPPER LA RECHERCHE, L’EXPERTISE ET LA SURVEILLANCE EN APPUI DE LA POLITIQUE NUTRITIONNELLE

Objectif 22 : Développer la surveillance de la situation nutritionnelle, de la consommation alimentaire, des comportements sédentaires, de la pratique d’activité physique et de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires.

Objectif 23 : Appuyer le PNNS sur une expertise indépendante.

Objectif 24 : Promouvoir une recherche orientée vers le développement d’actions de santé publique.

 

Restez informé.e en vous inscrivant à la newsletter