Chiche! L’apéro, un nouvel usage pour les légumineuses

Emotion et Gourmandise Fruits & légumes Snacking - Traiteurs 05/05/2017

Des légumineuses à l’apéro : la marque Chiche! offre une nouvelle place aux légumineuses. Souvent positionnées sur l’axe santé, les légumineuses ne sont pas synonyme de plaisir. Et pourtant, une start-up incubée par l’Isara de Lyon, mise sur un instant de consommation inattendu et un marketing plutôt fun pour ces légumes secs.

La start-up Chiche! a été créée en juin 2016 par Adeline Cadillon, ingénieure agronome de l’Isara, et Coralie Honajzer, master en marketing opérationnel de l’EM Strasbourg. Lauréate de Bio’Innov, elle est aujourd’hui suivie par l’incubateur de l’école d’ingénieurs Isara, à Lyon.

Chiche ! Une marque sans ambiguité audacieuse

La marque annonce le produit en tant que tel, puisqu’il s’agit de pois chiche. La base line, « apéro à croquer« , donne le ton sur l’instant de consommation. Dans sa globalité, « Chiche! » positionne les légumes secs là où on ne les attendaient pas, privilégiant un marketing sous le signe du plaisir.

Une première gamme de 3 références

Les pois chiches grillés et aromatisés sont disponibles depuis Avril dans les magasins bio et épiceries fines de la région lyonnaise.

3 références sont proposées:

  • moutarde & romarin,
  • piment & oignon,
  • sésame & pointe de sel.

Casser les codes pour de nouvelles cibles

Traditionnellement consommées en plat principal, les légumineuses ne répondent pas toujours à nos modes de vie : nécessité de trempage, longue cuisson. Cette nouvelle proposition peut favoriser la consommation de légumes secs et recruter de nouvelles cibles, plus jeunes.

De même, les  légumineuses ne véhiculent pas une image « fun », considérées comme « viande du pauvre », « dures à digérer »… En proposant des produits innovants, positionnés sur un instant de consommation plaisir, Chiche! casse les codes et rend le produit ludique et moins désuet.

Des graines entières et bio pour un côté qualité

La start-up on mise sur des graines entières, issues de l’agriculture biologique limitant ainsi la transformation et les additifs. La matrice alimentaire n’est pas déstructurée, ainsi les nutriments seront bien assimilés.

La start-up souhaite développer d’autres saveurs, et investir l’univers sucré pour des instants de consommation tels que le goûter ou le dessert.

Restez informé.e en vous inscrivant à la newsletter