Aliments santé personnalisés : les compléments alimentaires façon Nespresso®.

Compléments alimentaires Foodtech et Connecté 26/04/2018

La personnalisation influence de plus en plus les stratégies de marketing sur les segments de l’alimentation santé et de la beauté. Les applications pour smartphone surfent sur la tendance, l’offre de commandes en ligne s’étoffe et l’on voit même apparaitre des machines dédiées à la confection de solutions à domicile.

Inspirées par le succès planétaire de Nespresso®, certaines start-up exploitent le concept de la cafetière à dosettes pour offrir aux consommateurs la possibilité de personnaliser leur alimentation ou leurs soins cosmétiques.

Une nouvelle manière d’administrer les compléments alimentaires pour Tespo.

Face à des consommateurs en quête d’une personnalisation accrue, Tespo, société spécialisée dans les technologies de la santé et du mieux-être, a développé une solution novatrice. La start-up a su interpeler les grands noms du domaine puisqu’elle a conclu un accord à 3,5 millions de dollars avec DSM, un géant international dans les domaines de la santé et de la nutrition.

Tespo et personnalisation

La solution développée par Tespo offre la possibilité de confectionner soi-même sa formulation de compléments alimentaires en version liquide. Associées à un distributeur type machine à expresso, les Tespo Pods sont proposées en cartouches circulaires contenant 31 portions de poudre de vitamines.

Le consommateur peut ainsi personnaliser ses apports en suppléments nutritionnels en fonction de ses propres besoins.

Tespo gamme de capsules

Grâce à ce mode d’administration, Tespo est capable de proposer les seuls principes actifs en éliminant les autres ingrédients non actifs trouvés dans de nombreux compléments alimentaires traditionnels.

Tespo versus bloomizon

Cette innovation n’est pas sans rappeler celle de la start-up Bloomizon, à l’origine d’un programme personnalisé destiné à livrer à chacun un programme construit sur mesure et adapté aux caractéristiques physiques (âge, taille, sexe…), au mode de vie (activité physique, lieu d’habitation…), et aux habitudes alimentaires.

« Figure », la machine à fabriquer ses cosmétiques au jour le jour

Tespo versus Figure personnalisation des cosmétiques

Sur le même modèle, la start-up française Romy présentait à l’occasion du CES 2018 un mini laboratoire de formulation cosmétique. Connecté à une application mobile qui capte en temps réel des données sur l’environnement (climat, taux de pollution) ainsi que les activités de l’utilisateur (sport, sommeil), l’appareil nommé « Figure » permet de créer des crèmes et des sérums chez soi, en introduisant des capsules d’ingrédients dans la machine.

Ainsi, pas besoin de conservateurs puisque les actifs sont préservés dans des capsules et seule la dose journalière nécessaire est préparée. Cette nouvelle version de « Figure » est plus compacte, elle se glisse plus facilement dans une salle de bain et peut être utilisé par plusieurs personnes.

L’ère du sur-mesure est en marche.

La guerre des prix dans laquelle est engagée la GMS entraîne l’industrie à réfléchir à son offre différemment. De plus en plus, le produit est associé à un service, à l’instar de Nespresso qui vend non seulement une machine, des capsules ainsi que l’appartenance à un club d’initiés.

Ainsi, le consommateur est clairement entré dans une ère où le service apporte une réelle valeur ajoutée au produit et permet répondre à ses besoins comme s’il était unique…

Restez informé.e en vous inscrivant à la newsletter